Les allergies : quelles solutions peut-on apporter ?


Quand un système immunitaire fonctionne normalement et quand celui-ci rentre en contacte avec une molécule nuisible pour la première fois, il analyse et mémorise les spécificités chimiques de ce corps étranger pour fabriquer des anticorps qui lui permettront de le neutraliser ultérieurement s’il se représente.

Par contre, quand y’a allergie, la vigilance du système immunitaire peut se manifester de manière disproportionnée non seulement sur une molécule toxique, mais aussi sur les éléments non nuisibles. Cela se traduit dans le quotidien par une allergie pour les œufs, les arachides pollen, poussière de maison, acariens.

solutions les allergies


L’hypersensibilité correspond à un dysfonctionnement du système immunitaire, mais elle a aussi une composante génétique, ainsi un enfant normal a 10 % de risque d’être allergique alors que s’il a les deux parents qui sont allergiques, le risque passe à 60 %.

Plusieurs études démontrent que le manque de vitamine D aurait tendance à favoriser les troubles immunitaires, et la consommation d’œufs de cailles peut contribuer à freiner les épisodes d’allergie, tout comme la consommation de flavonoïdes comme la quercétine que l’on trouve entre autres dans les oignons, les pommes, les agrumes, le thé noir, etc., freine les processus d’inflammations liées aux allergies.

Un autre flavonoïde le Kaempférol que l’on trouve dans les mûres, les fraises, la ciboulette, le brocoli, et les épinards entre autres, possède lui aussi des propriétés anti-inflammatoires et antihistaminiques.

La consommation d’au moins 5 fruits et légumes par jour reste encore dans ce cas le meilleure des conseils
Share on Google Plus
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire