Découvrir les symptômes d'une personnalité antisociale

Les symptômes d'une personnalité antisociale sont tous autant différents les uns des autres. Il faut pouvoir les reconnaître, les différencier d'autres personnalités.
Bien que n'étant confirmés qu'à l'âge adulte, les symptômes d'une personnalité antisociale peuvent être décelés depuis tout petit, du fait d'un trouble de comportement face aux règles de la vie quotidienne, du rapport que la personne a avec les autres.
symptômes d'une personnalité antisociale

# Etre antisocial

Avant de découvrir les symptômes d'une personnalité antisociale, il est nécessaire de savoir que cette "pathologie" atteint plus souvent les hommes que les femmes. De comportement égoïste, l'antisocial agit de façon bénéfique pour lui sans penser aux conséquences que cela peut avoir pour les autres, que ce soit les autorités, les proches, ou individus non connus.

Cependant, il n'existe pas d'effets sans causes. Les symptômes d'une personnalité antisociale peuvent se développer chez des sujets ayant eu une enfance difficile, que ce soit dans le milieu familial, que scolaire ou extra-scolaire. Néanmoins, toute personne ayant vécu ces difficultés n'est pas forcément considérée comme étant antisociale à l'âge adulte.
 

# Les différents symptômes

Bien que nombreux, les symptômes d'une personnalité antisociale sont significatifs à l'âge adulte. Enfant, le sujet présentait des troubles de comportement, tels qu'une passion pour le feu, la torture (quelle qu'en soit sa forme) d'autres personnes, ou animaux.

A l'âge adulte, les symptômes d'une personnalité antisociale se caractérisent par une non conformité aux règles quotidiennes, ce qui entraîne de nombreuses condamnations, ou une nette violence verbale ou physique envers les autres. L'agitation du sujet, la difficulté de garder un emploi, l'agressivité permanente, autant de symptômes d'une personnalité antisociale qui doivent être pris en considération.


Une personne antisociale aura tendance à toujours rejeter la faute sur les autres, ou à construire des relations superficielles de façon à en tirer immédiatement un intérêt. Enfin, ces sujets souffrant d'un comportement antisocial donneront toujours tort à leurs victimes, prétextant qu'ils n'avaient pas à agir de cette façon, et ainsi n'auraient pas subi de tels agissements.


Si quelqu'un présente certains de ces troubles, il est important de la faire tester. Bien qu'il n'existe aucun traitement médical pour soigner cette pathologie, une psychothérapie peut apporter du bon. En effet, le psychothérapeute aidera cette personne à se remettre en question, à réfléchir sur elle-même et sur les autres.


Les symptômes d'une personnalité antisociale sont très bien vécus chez ceux qui en sont atteints, et très mal acceptés par l'entourage. Ces derniers se sentent bien, et sans l'aide d'une psychothérapie, ils ne pourront pas prendre conscience de leurs troubles, ne croiront pas ce que leurs proches puissent leur dire.
 
Share on Google Plus
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire